A vous, amis des contes, des légendes, des êtres et des lieux étranges; amis des jardins, des champs, des bois , des rivières ; amis des bêtes à poils, à plumes ou autrement faites ; amis de toutes choses vivantes, passées, présentes ou futures, je dédie cet almanach et ses deux petits frères: rvcontes et gdscendu.

Tantôt chronique, tantôt gazette, ils vous diront le saint du jour, son histoire et le temps qu’il vous offrira ; ils vous diront que faire au jardin et les légendes des arbres et des fleurs. Ils vous conteront ce qui s’est passé à la même date en d’autres temps. Ils vous donneront recettes de cuisines et d’élixirs plus ou moins magiques, sans oublier, poèmes, chansons, mots d’auteurs, histoires drôles et dictons… quelques extraits de livres aimés aussi et parfois les humeurs et indignations de la chroniqueuse.

Bref, fouillez, farfouillez, il y a une rubrique par jour de l’année. Puisse cet almanach faire de chacun de vos jours, un Bon Jour.

Et n'oubliez pas que l'Almanach a deux extensions: rvcontes.blogspot.fr où vous trouverez contes et légendes de tous temps et de tous pays et gdscendu.blogspot.fr consacré au jardinage et tout ce qui s'y rapporte.

Je n'aime vivre qu'à la condition de brûler (il me faudrait sinon vouloir durer).

Georges BATAILLE (1897-1962), L'impossible

jeudi 3 mai 2012

Les rogations


C’est bientôt les Rogations ! On s’en fout me direz-vous. Qui célèbre les Rogations et d’abord, c’est quoi les Rogations ???
Bonne question ! Les Rogations se célèbrent dans les trois jours qui précèdent l’Ascension. On processionne à travers la campagne, pour demander à Dieu de protéger les récoltes.  C’est au V° siècle, après une série de calamités printanières,  que St Mamert institua la coutume.
E t depuis lors, au petit matin, tout le village, croix en tête et précédé du curé, des vicaires etdes enfants de chœur en grand arroi, s’ébranlait à travers la campagne. Le curé bénissait d’un goupillon magistral les futures moissons, les arbres en  fleur et le bétail étonne. D’une voix aussi fausse que les cœurs étaient purs, les litanies des saints montaient jusqu’au ciel. Devant chaque fontaine, chaque puits, la procession s’arrêtait et le prêtre jetait dans l’eau un sel purificateur…
Désormais, le curé a bien trop de paroisses à desservir pour prendre le temps de bénir les cultures…
Et ce sont des tracteurs qui processionnent à travers champs , répandant largement, pesticides, insecticides et autres saloperies…
Qui nous rendra les Rogations ???

2 commentaires:

Yves Daoudal a dit…

J'ai trouvé par Google votre note, et le tableau par lequel vous l'illustrez, et j'ai reproduit le tableau sur mon blog. Un lecteur me demande des précisions sur ce tableau, mais je ne sais rien à son sujet, et Google non plus. C'est pourquoi je m'adresse à vous. Est-ce vous qui avez pris cette photo? Et où? Et pourquoi ce cadrage? Et surtout qui est l'artiste?

Merci si vous pouvez répondre à l'une ou l'autre de mes questions...

En tout cas merci d'avoir mis ce tableau sur internet.

almanachronique a dit…

J'ai fait Google + Rogations + image et j'ai trouvé ce tableau. Il m'a semblé ancien donc dans le domaine public. Si ce n'est pas le cas, je présente mes excuses à l'auteur, en ajoutant que pour ma part, tout ce que je met sur mon blog est à la disposition de ceux qui le lisent..
Il n'est toutefois pas interdit de me laisser un mot amical , ce que vous faites cher Yves.
Alma