dimanche 30 novembre 2008

POUR MEMOIREcopié

On annonce l'élection de Miss France 2009.
Cinq ans plus tard, qui se souvient du visage de Miss France 2004? Un autre visage faisait la une des magazines le jour de cette élection-là, et j'ai du mal à l'oublier.
On venait de "capturer" l'ennemi public n°1 des USA: Saddam Hussein.
Etait-il nécessaire de nous le montrer, tel un vieux Père Fouettard qu'aurait abandonné Saint Nicolas, poil hirsute, bouche ouverte par force, entre les mains du toubib chargé de vérifier son ADN. La vérification était légitime, le spectacle ne l'était pas.
La violence faite à Saddam n'a pas fini d'en entraîner d'autres.

PP